Traitement des gaz

#

Qu’il s’agisse de diminuer l’impact environnemental d’un procédé ou d'optimiser la valorisation d'un gaz vecteur énergétique, le traitement des gaz est une application incontournable des procédés de valorisation énergétique de la biomasse.

 


 

Problématique

 

Les projets de valorisation énergétique de la biomasse sont confrontés à deux problématiques distinctes mais voisines :

- Comment valoriser au mieux les gaz produits, notamment dans le cas d’installation de méthanisation ou de gazéification ?

- Comment minimiser les rejets effluents polluants dans l’atmosphère ?


Purification du biogaz

 

Une installation de méthanisation produit, selon les intrants, un ensemble de gaz parmi lesquels seul le méthane a une valeur énergétique élevée. L’intérêt des producteurs de biogaz est donc de purifier ce méthane, en supprimant impuretés et gaz non désirables (siloxanes, H2O, CO2, H2S, etc.), et ce afin d’obtenir un gaz ayant une composition similaire de celle du gaz naturel pour une injection sur le réseau (on parle alors de biométhane) ou pour une utilisation en cogénération.


Traitement du syngaz

 

Le syngaz est le gaz produit par la gazéification de matière lignocellulosique, ou d’autres matières carbonées comme le pétrole. Il est composé essentiellement de dihydrogène, de monoxyde de carbone et de dioxyde de carbone. La séparation du CO2 du syngaz permet une élévation du pouvoir calorifique du gaz produit.


Recherche et développement

 

Le département Traitement des gaz de S3d travaille aussi pour le compte d’industriels sur des problématiques précises :

- utilisation de matériaux innovants pour le traitement des gaz

- capture et stockage des gaz à effet de serre


Traitement à partir de microalgues

 

Les microalgues comme toute espèce photosynthétique convertissent le CO2 atmosphérique en O2 et en matières organiques dont elles ont besoins pour se développer. Des essais ont montrés que les microalgues pouvaient donc servir de traitement biologique pour les gaz rejetés par les industriels, c’est ce que l’on appel de la phycorémédiation. Les microalgues jouent alors un rôle de dépolluant en captant les polluants et en fixant le CO2, les oxydes d’azote (NOx) et les oxydes de souffre (SOx).


Exemple de projet

 

Traitement des effluents gazeux émis pendant la fermentation des boissons (vin ou champagne par exemple)

 

Retour à la page d'accueil

En savoir plus
S3d - Solutions déchets & développement durable
2, rue Kastler • CS 60744 • 44300 Nantes
T. +33 (0)2 51 13 52 82 • F. +33 (0)2 51 13 57 65 • Mail. contact@sol3d.com
2007-2013 © S3d. Tous droits réservés. Réalisation 56degres IKREA