Méthanisation

Impact du stockage du fumier bovin sur son potentiel énergétique
#

Une étude commandée par l'ADEME Bourgogne apporte des indications sur l'incidence du stockage de fumier sur son potentiel énergétique.

 


 

L'étude a permis la comparaison de fumier frais et de fumier stocké 1 mois lors de tests de potentiel méthanogène et en réacteur pilote.

 

Tests de potentiel méthanogène

Les tests de potentiel méthanogène ont révélé une différence relativement faible. En effet, le fumier stocké produit 9 % de moins que le fumier frais (Nm3 CH4 / t MO), avec une cinétique de réaction similaire.

 

Essais en réacteur pilote

En revanche, les essais en réacteur pilote ont mis en avant un décalage dans la durée de production du méthane et dans l'expression du pouvoir méthanogène. Dans le cas du fumier frais, 95 % du potentiel méthane est atteint au bout de 2 mois de réaction, contre 77 % dans le cas du fumier stocké 1 mois.

 

Au final, les essais en réacteur pilote montre une différence de 25 % en terme de production de méthane entre le fumier frais et le fumier stocké 1 mois.

 

Les conclusions de l'étude sont disponibles sur le site de l'ADEME Bourgogne.

S3d - Solutions déchets & développement durable
2, rue Kastler • CS 60744 • 44300 Nantes
T. +33 (0)2 51 13 52 82 • F. +33 (0)2 51 13 57 65 • Mail. contact@sol3d.com
2007-2013 © S3d. Tous droits réservés. Réalisation 56degres IKREA